Image: Martin Schulz; Élections européennes 2014
"L'Europe au bord du gouffre", Martin Schulz 21.12.15 (Image: Élections UE 2014; www.n24.de)

1. Pourquoi "Our New Europe"

L'UE en crise!

 

L'UE est dans une crise qui a beaucoup de noms: Grexit, Brexit, Euro, réfugiés, Schengen, Dublin, Ukraine, Turquie, ... L'UE a utilisait toujours la même stratégie pour y faire face: une Union sans cesse plus étroite, plus centralisée et plus étendue, jusqu’aux États-Unis d’Europe. Et elle veut appliquer, en principe, la même stratégie aujourd'hui: la fuite en avant?

 

Les citoyens sont systématiquement laissés de côté. Le référendum au niveau européen n’existe pas; des référendums nationaux sur des questions européennes sont évités à tout prix, des résultats que l’Union n’aime pas sont gnorés, rejetés ou réinterprétés. La frustration des citoyens augmente, comme le nombre d'adversaires de l'UE et la force des partis critiquant l’UE.

 

«Our New Europe" donne pour la première fois à tous les citoyens à travers toute l'Europe l'occasion de participer à un débat de fond sur l'avenir de l'Europe et de choisir une troisième voie entre "Bruxelles" et le Brexit, entre le tout ou rien: quelle Europe, quelle démocratie veulent les Européens?

 

Veulent-ils continuer à laisser l'avenir de l'Europe dans les mains des politiciens ou veulent-ils décider eux-mêmes toutes les questions importantes sur l'Europe?

 

Si l'Union Européenne ne veut pas changer "par le haut", il faut la transformer "par le bas", en commençant, par exemple, avec le référendum test de "Our New Europe"