Image: Le projet de paix européen se réalise (Foto: zeitimblick)
Le projet de paix européen se réalise (Foto: zeitimblick)

Le projet de paix s'envole!

"Our New Europe" - le signal de départ?

Une Europe diversifiée des citoyens, avec et pour les citoyens, avec et pour les pays membres, peut devenir une réalité si l'UE - après de nombreux avertissements - cesse son opposition à toute modification ainsi qu'à la participation active des citoyens; si elle abandonne de sanctionner les pays «non-conformes»; et si elle commence au contraire à soutenir la diversité culturelle et politique de l'Europe ainsi que la démocratie directe pour  

 résoudre les conflits existants. "Our New Europe" pourrait contribuer à cette transformation nécessaire, qui doit se faire démocratiquement: Le chemin est la destination!

 

Une nouvelle constitution européenne sera élaborée et mise en vigueur avec les citoyens, par voie référendaire. Tous les pays européens seront invités - de préférence par l'UE - à participer à ce processus en trois phases:

 

 


1. Référendum en toute l'Europe

Le feu vert pour la nouvelle Europe sera donné avec un référendum sur l'avenir de l'Europe. Il sera réalisé par tous les pays européens selon ses leur nationale, si possible au même jour partout en Europe. Les citoyens détermineront le rôle de leur pays dans cette Europe à géométrie 

 variable, c’est-à-dire sa participation à son noyau politiquement intégré, au marché commun ou dans une grande zone de libre, ainsi qu'aux unions politiquement intégrées pour les réfugiés, l'économie (y-c. l'Euro) et la défense.

 

 


2. Bases légales existantes

 Les bases légales existantes permettent d'utiliser les crises comme chances pour des réformes, et de prendre les mesures suivantes sans délai:

 

 

(1) D’autres référendums Brexit pourront être évites, grâce aux négociations sur le Brexit constructives et sans préjugés, contribuant à une Europe, prospère, démocratique et diversifiée, dans laquelle tous les pays européens, y compris la Grande Bretagne et des pays candidats à un Brexit occuperont la place déterminée par leurs citoyens, p.ex. dans le marché commun ou la zone de libre échange, au lieu d’être complètement expulsés de l’Union.

 

(2) Le conflit en Ukraine sera réglé avec le soutien de la

Russie et les Etats-Unis. Le peuple ukrainien se décidera lors d'un référendum sur l'avenir de leur pays, p.ex. pour un État confédéral (décentralisé) et neutre, pont entre l'Est et l'Ouest, dans une grande zone européenne de libre échange.

(3) L'initiative citoyenne européenne sera renforcée afin que le citoyens puissent l’utiliser comme outil simple, juridiquement contraignant et efficace pour faire valoir leurs préoccupations.

 

(4) Toutes les tâches qui peuvent être accomplies aussi bien ou même mieux par les Etats membres que par «Bruxelles» seront décentralisées (principes de la subsidiarité et de la proportionnalité).

 

 


3. Nouvelles bases légales

A. Accords: marché commun et zone de libre-échange

Les accords sur le marché commun et la zone de libre-échange seront établis de manière démocratique et transparente par les pays participants. Ils seront approuvés à l'unanimité, ratifiés conformément aux lois nationales, et finalement mises en oeuvre.

 

B. Constitution pour l’union des pays intégrés

Les citoyens des pays prêts à participer au noyau intégré de l'Union éliront leurs représentants à l'Assemblée constituante. La Constitution votée par cette Assemblée sera mise en vigueur conformément à la procédure qui y est spécifiée (p.ex. ratification par référendum dans chaque État membre). Par cette Constitution, les citoyens pourront décider notamment sur:

 

(1)  La Démocratie directe sur toutes les décisions importantes demandées par les citoyens, par exemple le référendum législatif et l’initiative constitutionnelle, 

l'admission de nouveaux membres, le transfert de  

 

pouvoirs à «Bruxelles» et les modifications constitutionnelles.

 

(2) Une union pour les réfugiés des pays volontaires, renforcée par des accords avec les autres pays européens, par l’engagement des citoyens et des ONG à tous les niveaux et par la coopération ciblée avec les représentants d'un islam éclairé et laïque, permettra d'établir une politique européenne pour les réfugiés commune, efficace et démocratique qui tienne compte des besoins et du potentiel de tous les pays européens ainsi que des réfugiés.

 

(3) L’union économique, monétaire et budgétaire, dirigée par un gouvernement économique européen, et comprenant des paiements de transferts et la peréquation fiscale entre les pays plus et moins riches, ainsi que des critères d'adhésion et de retrait des pays membres, permettra de stabiliser, de légitimer et d’appuyer l’euro juridiquement. La coopération économique et le libre-échange de Reykjavik à Waldiwostok apporteront prospérité, stabilité et durabilité à tout le continent.

 

(4) Une politique étrangère, de sécurité et de la défense commune, à géométrie variable, permettra à l'Europe de jouer son rôle important au niveau mondial.


4. Citoyens enthousiasmés, paix, prospérité

Des Européens responsables, intéressés, dévoués et enthousiasmés sont indispensables pour une Europe commune, réussie et prospère – des citoyens indifférents et frustrés, ignorés par les autorités européennes, sont la fin de l'Europe commune!

 

 

Rien ne peut susciter l'intérêt à l’Europe mieux qu'un référendum en toute l’Europe sur l'avenir de l'Europe. Rien ne peut renforcer le sentiment de solidarité entre les Européens plus solidement que des référendums institutionnalisés sur toutes les questions clés de l'Europe. Rien ne renforcera davantage notre certitude d’être pris au sérieux par Bruxelles, en tant qu'Européens responsables, que les référendums pan-européens. Rien ne peut promouvoir mieux l'enthousiasme et l'engagement des citoyens pour leur Europe, que des campagnes de votation régulières sur l’Europe!

Ceci est démontré au milieu même de l'Europe par les campagnes de votation en Suisse, démocratie directe la plus expérimentée dans le monde (avec la moitié environ de tous les référendums qui ont lieu au monde), dans laquelle quatre peuples et cultures, utilisant quatre langues nationales (environ 100 langues au total), vivent ensemble en paix et en prospérité depuis plus d'un siècle et où, selon des études récentes, le débat public sur l'Europe est beaucoup plus vif que dans la plupart des pays de l'UE.

 

L’UE se retrouvera sur son trajet de succès en tant que projet européen de paix et de prospérité. Au niveau global, elle pourra jouer un rôle politique, économique et pour la défense de la paix important. Entre ses frontières, ses structures flexibles, démocratiques et subsidiaires, décidées par les citoyens, permettront à tous ses peuples et cultures différents de vivre ensemble en paix, liberté et prospérité. 

 


L'avenir de l'Europe est dans vos mains!

Votre opinion compte!

Plus de votes, plus clair est le message, plus grand l'impact!