Image: La crise de l'Euro
La crise de l'Euro; www.pi-news.net

La crise de l'Euro

 

1. Crise économique

 

La crise de l'euro a causé beaucoup d'inquiétude dans l'UE depuis presque dix ans. Une solution viable  et durable est loin, car elle nécessiterait une politique économique et budgétaire commune, à savoir une modification de la Constitution et donc l'approbation par l'ensemble des 27 pays de l'UE, dans certains pays un référendum.

 

Une autre solution serait un accord contractuel entre les pays de la zone Euro, ce qui pourrait cependant diviser l'UE en pays avec et sans euro. Une telle solution  a été rejetée, entre autres, par la chancelière allemande. Pour elle, la crise de l'euro doit absolument être résolue, parce que: "Si l'euro échoue, l'Europe échoue!".

 

C'est pourquoi, l'UE et la Banque Centrale Européenne on fait tout pour maintenir la Grèce dans la zone de l'Euro et éviter le "Grexit": la Grèce a été forcée d'accepter des programmes d'économies drastiques en échange de crédits de sauvetage atteignant en total 350 milliard d'Euros afin d'éviter la faillite de l'État.

 

 

2. Politique économique

 

Quelle est votre opinion sur l’euro et sur la centralisation de la politique économique de l’UE? Vous êtes invités à voter en utilisant le questionnaire (page d'accueil) et en choisissant une des positions suivantes:
 

1. «Bruxelles»: Pour surmonter la crise de l'euro, une politique économique et budgétaire commune de  est nécessaire, ce qui nécessite un gouvernement économique commun, une péréquation financière clairement définie dans la zone euro et des paiements de transfert des pays riches aux pays moins riches. Cela ne peut se faire qu'avec une nouvelle constitution de l'UE.


2. Opposants et des sceptiques de l’UE: Chaque pays doit pouvoir déterminer lui-même s’il veut rejoindre la zone euro ou adhérer au Marché commun ou à une vaste zone de libre-échange.