Image: Scénario EU- des opposants de l'UE -  Non à l'UE!
Scénario EU-: Les opposants de l'UE veulent que leur pays sorte de l'Union; Foto: ARD, www.tagesschau.de, 19.9.2014

2.2  Opposants de l'UE: Sortons!


Retour à la souveraineté nationale et au libre-échange!

 

Des adversaires de l'UE demandent l'indépendance nationale de leur pays afin qu'il puisse à nouveau décider sur ses lois et conclure des accords de libre-échange avec tous les pays du monde. Ils ne croient pas que l'actuelle Union européenne ait vraiment la volonté ni la capacité de se transformer profondément  pour créer une Europe à géométrie variable, plus démocratique, subsidiaire, décentralisée et flexible, définie et supportée par ses citoyens (section 2.3), dans laquelle chaque pays pourrait décider par référendum, s'il veut participer à un noyau de pays intégrés de l'UE, ou au Marché commun ou à une vaste Zone de libre-échange, ouverte à tous les pays de l'Europe.

 

Ces adversaires de l'UE demandent donc à leur pays de quitter l'Union européenne. C'est la position défendue p.ex. par UKIP (United Kingdom Independence Party). Ils disent que le Parlement britannique à Londres ne peut guère plus légiférer parce que la plupart de ses lois sont décidées à Bruxelles, et que Londres est obligé à les appliquer sans tergiverser. Selon eux, le Royaume-Uni ne peut pas - comme presque tous les autres pays dans le monde - contrôler son immigration, ni signer des accords de libre-échange, même pas avec les pays du Commonwealth, comme l'Inde, l'Australie et le Canada.

  

Si tous les pays Européens suivaient les adversaire de l'UE, l'Union Européenne serait réduite à un marché commun politiquement non intégré ou à une zone européenne de libre-échange, une Europe d’états nationaux coopérant surtout au niveau économique et commercial.

 

 

L'avenir de l'Europe est dans vos mains!

Votre opinion compte!

Plus de votes, plus clair est le message, plus grand l'impact!