Image: Où va l'Europe?
Où va l'Europe? Image: ultimatetitanic.com

L'Europe future - 3 scénarios

Les trois scénarios suivants sont des modèles conceptuels correspondant aux visions les plus discutées pour l'avenir de l'Europe. Les conditions suivantes s'appliquent à tous les scénarios de "Our New Europe": 

 

  • Définition: Chaque scénario de "Our New Europe" est un modèle, un panneau indicateur pour un développent possible vers l'avenir de la démocratie et la subsidiarité en Europe sous certaines conditions préalables et hypothèses. 
  • Délimitation: Tous les scénarios de "Our New Europe" concernent exclusivement l'Europe et ses relations avec les pays européens, mais pas les 

affaires nationales, telles les structures de l'État, du gouvernement, de la démocratieet de l'économie, la centralisation et la décentralisation. Chaque pays garde la responsabilité politique pour ces affaires nationales et pour ses relations avec l'UE.

  • Conditions-cadre pour tous les scénarios: L'UE continue à s'engager pour la paix et la prospérité en Europe et dans le monde, pour le respect des valeurs européennes communes des Lumières, telles que la dignité humaine, les droits de l’homme, la démocratie ou la liberté (art. 2 du Traité sur l'Union Européenne, version consolidée) et pour le grand projet européen de la paix!

 


Les 3 scénarios de "Our New Europe"

EU+: Union renforcée
Toujours plus étroite
"Il n'y a pas d'alternative!"

Image: Jean-Claude Juncker, foto: changepartnership.org
Juncker,changepartnership.org

EU-: Union réduite

Brexit: Sortie de l'UE

"Récupérons notre pays!"

Image: Nigel Farage, foto: flickr.com
Nigel Farage (flickr.com)

EU* Union transformée
par les citoyens:

"Une nouvelle Europe!"

Image: David Cameron, foto: wordpress.com
Cameron,wordpress.com

 "Bruxelles" (c.à.d. la grande majorité des élites, des politiciens et de l'administration de l'UE) continue à viser une Union toujours plus étroite, plus centralisée, politiquement intégrée et plus grande, finalement une puissance globale, les États Unis de l'Europe - ceci probablement comme toujours sans demander aux citoyens de décider dans des référendums à l'échelle européenne. Il faut même éviter, si possible, des référendums nationaux concernant l'Europe et ignorer ou corriger leurs résultats malencontreux.

 

 

Des compétences supplémentaires seront transférées des États membres à «Bruxelles», en priorité pour former un gouvernement économique et financier commun de la zone euro (avec taxes communes et paiements de transferts des pays riches aux pays membres moins riches). Pour faire face à la crise des réfugiés, il faut établir une politique européenne commune en incluant la Turquie, avec laquelle les négociations seront accélérées sur son adhésion à l'UE. Un chemin de retour de l'UE+ n'existe pas. 

Les adversaires de l'UE (p.ex. le United Kingdom Independence Party - UKIP), ne croyant pas que l'UE puisse vraiment se réformer, exigent que leur pays se retire de l'Union (tout en conservant les relations commerciales -  ou, s'il n'est pas encore membre de l'UE, qu'il n'y adhère pas),

 

De cette façon le pays retrouvera son droit de légiférer (p.ex. sur l'immigration, la politique économique et monétaire) et de signer des traités internationaux avec tous les pays du monde. 

 

 

Selon les critiques et les sceptiques de l'UE,  l'UE doit être flexibilisée, décentralisée et démocratisée. Dans le scénario EU* transformée, les citoyens dans toute l'Europe pourront donc décider, par référendums, sur l'adhésion de leur pays au noyau politiquement intégré, ou au marché européen commun / Espace Économique Européen (avec la circulation libre des marchandises, personnes, services et capitaux, mais sans l'Euro), ou à une vaste zone de libre échange, ouverte à tous les pays européens entre Reykjavik et Vladivostok, et quel rôle ils veulent jouer dans cette Europe comme citoyens. 

 

 

Si ce scénario obtient des majorités solides dans beaucoup de pays, dans un référendum "Our New Europe" à forte participation, ce résultat pourrait rapidement déclencher la transformation de l'UE en une Europe à géométrie variable, proche des citoyens.